Essai long terme du laptop Samsung new Series 9

Samsung New Series 9
Samsung New Series 9

Voici une courte critique de l’essai de plus de deux ans d’un très mince et magnifique laptop qui ne provient pas de Apple, le Samsung new Series 9.

Pourquoi je mentionne Apple? Simplement parce qu’il y a deux ans le fabricant à la pomme croquée se targuait d’avoir le laptop le plus mince sur le marché. Il s’agissait du MacBook air. Or, à la recherche d’un laptop ultra-mince il y deux ans je suis tombé sur un appareil étant plus mince que celui de Apple.

Le Samsung New Series 9 se veut la réplique de Samsung au MacBook Air.

IMG_20150814_222828IMG_20150814_222817

Caractéristiques :
Il possède un châssis rigide en aluminium,
un écran DEL de 15″ ultra mince avec juste une bordure mince tout le tour,
un clavier à touches grises foncé très similaire à celui d’un MacBook, de plus il est rétro-éclairé,
un maigre disque dur SSD de 128 de type mSata,
Une carte vidéo intégrée Intel HD avec sortie micro dvi,
Deux fentes usb 3.0
Une fente pour mémoire SD
Un adaptateur rj45 pour brancher un réseau physique.

L’essai long terme
L’usage premier de ce laptop fut de faire de la programmation pendant le temps que je voyageait sur le train. J’y avait installé la suite visual studio 2010, l’ide eclipse avec le kit de développement Android.
Programmer sur cette machine est plutôt agréable, le clavier réponds bien et le large pavé tactile permet de transféré d’un bout à l’autre de l’écran des fichiers. Sous Windows 8 les fonctions de bordures étaient bien exploité et permettait de faire apparaître les fonctions avancé du système.
Vu la légèreté de l’appareil je l’apportais en même temps que la brique de portable de mon emplois de l’époque. Il est si mince qu’il disparaît dans les sacs de transport. De plus, son autonomie étant près de 9 heures je ne traine que très rarement l’adaptateur mural.

Par la suite, vu que je ne voyageait plus par train, le laptop a peu servit. Dans le salon j’utilisais mon vieux MacBook puisque celui-ci avait tous mes logiciels du quotidien et pouvait contenir toute ma librairie musicale. Mais le poids et la compatibilité de mon MacBook à mon écosystème pratiquement exclusivement Windows ont eu raison de celui-ci et j’ai décidé de reprendre l’ultrabook par lequel je peux maintenant transmettre sur ma Xbox One, gérer mes fichiers vidéo sur mon petit serveur dlna et jouer en streaming de gros jeux à partir de mon pc de bureau caché dans le sous-sol.

Aujourd’hui je roule Windows 10 depuis une semaine et j’adore la fluidité de celui-ci. Ce laptop aura eu Windows 7, 8, 8.1 et finalement 10 et il est toujours aussi agréable à utilisé, ce fut un 1250$ bien investit que je ne regrette en rien. Il aurait juste fallu qu’à l’époque un disque de 250Go soit disponible que j’aurais plutôt acheté celui-ci.

Qui sait, je vais peut-être changé le disque puisqu’il est possible de le faire… Un jour….

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.